Attention particulière pour dix phénomènes de sécurité

La Note-cadre de Sécurité intégrale (NCSI) et le Plan national de Sécurité (PNS) pour 2016-2019 ont été présentés juste avant l'été. La NCSI décrit la politique de sécurité que le gouvernement fédéral veut mener dans les quatre années à venir. Le PNS mentionne la contribution des services de police à la NCSI. Les plans zonaux de sécurité (PZS) et le plan de sécurité de la Région bruxelloise doivent également être ancrés au maximum sur la NCSI.

Les deux plans contiennent dix clusters de phénomènes de sécurité auxquels toutes les instances de sécurité belges accorderont une attention particulière dans la période 2016-2019. Il s'agit de phénomènes nécessitant une approche intégrale et intégrée à travers des différents niveaux de pouvoir et l'ensemble de la chaîne de sécurité.
 

  1. S'investir dans la lutte contre la radicalisation, l'extrémisme violent et le terrorisme, en accordant une attention particulière à l'échange d'informations entre les différents acteurs.
  2. Déstabiliser les organisations criminelles qui se livrent à la traite d'êtres humains et les priver de leurs avantages patrimoniaux, entraver le trafic d'êtres humains et rechercher les réseaux de trafic d'êtres humains.
  3. Contribuer à l'actualisation de la politique intégrale et intégrée en matière de drogues sous toutes ses formes (production professionnelle et commerciale de cannabis et de drogues synthétiques, importation et exportation de cocaïne, hormones).
  4. Contribuer à la saisie du produit des activités criminelles en luttant contre la fraude sociale et fiscale et toutes les autres formes de criminalité générant des gains illégaux.
  5. Organiser des mesures coordonnées dans l'approche de la cybercriminalité et la cybersécurité et renforcer l'expertise et les connaissances des services de police dans ce domaine.
  6. Lutter contre la criminalité violente, l'atteinte à l'intégrité de la personne et la discrimination. Les groupes vulnérables de notre société devront faire l'objet d'une attention particulière.
  7. Mener une politique particulièrement dissuasive dans le domaine de la criminalité organisée contre la propriété et les trafics illégaux de marchandises, en mettant l'accent sur les cambriolages dans les habitations commis par des bandes d'auteurs itinérants et sur l'identification des armes utilisées pour commettre des faits criminels.
  8. Organiser une approche intégrée et multidisciplinaire dans le large cadre de la criminalité environnementale (fraude aux déchets, bien-être animal, fraude écologique, espèces animales et végétales menacées).
  9. Veiller à une sécurité routière suffisante et de qualité avec des collègues correctement formés et équipés dans le but de réduire le nombre de décès sur nos routes.
  10. Améliorer l'ordre public en intervenant contre les incivilités, en mettant en application la gestion négociée de l'espace public et en poursuivant la lutte contre la transmigration illégale.

Thèmes transversaux

Plusieurs défis touchant à la lutte contre plusieurs phénomènes sont également décrits dans la note-cadre. Ils ont donc un caractère ‘transversal’. Plusieurs défis sont décrits pour ces thèmes. Il s'agit:

  • d'une approche administrative optimale de la criminalité organisée: cela requiert un cadre légal et institutionnel performant et cohérent qui rende possible l'échange d'informations entre les autorités et services administratifs et judiciaires;
  • internet et ICT: il peut s'agir d'instruments servant à la commission d'infraction mais ils offrent également beaucoup de possibilités pour le maintien de la sécurité et pour la recherche;
  • détermination d'identité, usurpation d'identité et fraude au domicile: l'utilisation frauduleuse d'une identité pour commettre des infractions est une problématique croissante contre laquelle notre pays doit prendre des mesures;
  • une approche axée sur le butin par une recherche financière systématique et approfondie des infractions ayant un impact financier;
  • une coopération internationale maximale, sur le plan des phénomènes, en matière administrative et pénale.

Plan national de Sécurité

Le PNS est le plan politique stratégique de la police intégrée. Il reprend les dix clusters de phénomènes de sécurité de la note-cadre et les associe à des mesures concrètes pour les services de police. Il reprend également les cinq thèmes transversaux de la NCSI en y ajoutant deux thèmes supplémentaires:

  • élargir le concept de management de la recherche, notamment à la police locale, et ce en synergie avec les autorités judiciaires;
  • déstabiliser au maximum les groupes d'auteurs polycriminels, notamment en s'efforçant de mieux les identifier.

Données de l'article

Langue de l'article :
  • NL
  • FR
Thèmes :
  • Plan de sécurité intégrale
  • Plan de sécurité et de prévention