Plan de communication

Une communication efficace dans le PLP est le résultat :

  • d’un contenu bien réfléchi :  sur quoi allons-nous communiquer, quelles sont les sources de cette info, quel est le caractère du message  …
  • une super organisation :  ce que nous planifions en termes de procédure, d’accords, de gestion et de soutien des données afin de pouvoir faire la communication  ….
  • un soutien technique fonctionnel :  quels moyens allons-nous utiliser pour échanger les informations (un mélange structuré sur la base du téléphone, sms, e-mail, impression, …).
  • Envoyer un message utile d’une source policière vers un groupe de personnes demande une bonne organisation.
    • Niveau 1: la mise à disposition d’un message de la police au(x) coordinateur.
    • Niveau 2 : l’organisation de l’envoi de ce message aux membres du PLP.

Communication au niveau 1

La communication au niveau 1 est une mission de la police :

  • récolter des informations et établir le message ;
  • apprécier l’information en fonction de la pertinence et la nécessité d’établir un message ;
  • envoyer des messages utiles aux coordinateurs.

La police va mettre le message utile à la disposition d’un ou plusieurs partenariats locaux de prévention. L’unique point de contact connu (le coordinateur) rend cette communication faisable et exécutable. Le message peut être mis à disposition de manière personnelle ou en ligne et être envoyé après initiative du coordinateur ou du comité de pilotage et en concertation avec la police aux membres du PLP.

Après la collecte d’information, le message peut être envoyé au moment même ou via un message infoflash. 

Diffuser les messages vers plusieurs PLP se fait de la même manière. La police va conclure des accords avec le niveau supralocal sur la manière et les moments dont un message PLP nécessite une diffusion supralocale.

Organisation au niveau 2

L’organisation au niveau 2 est un engagement des membres du PLP :

  • Organiser l’envoi du message selon un planning fixe ;
  • La réception et la lecture ou l’écoute du message auprès des membres PLP.
  • Le groupe de pilotage organise la gestion des fichiers et l’envoi du message. Le membre PLP est responsable de la bonne réception (écouter ou lire) et du suivi du message.
  • Parmi les membres du PLP, des accords sont conclus de manière démocratique sur la manière dont les messages sont diffusés.
  • Comment les messages peuvent atteindre les collaborateurs PLP ? :
    • L’information non urgent et générale peut être diffusée facilement via des canaux publics comme les journaux d’information, la presse, les sites web, les dépliants, …
    • L’information non urgente mais ciblée peut être transmise par le biais de l’organisation des PLP : réunion, périodique, message flash et mailing via le web …
    • L’information urgente et ciblée nécessite un soutien technique. Sms et téléphonie sont des moyens adaptés et peuvent être facilement soutenus ou étendus au mail.